Imprimer

Léon Roches

Léon Roches

 

Léon Roches (27 septembre 1809, Grenoble - 1901) était l'ambassadeur de France au Japon de 1864 à 1868.

Il était élève au Lycée de Tournon à Tournon sur Rhône, puis étudiant en droit. Après 6 mois d'université, il abandonne et rejoint des amis de son père dans une entreprise à Marseille.

 

Afrique du Nord

Leon_Roches

Le 30 juin 1832, Roches quitta la France pour rejoindre son père en Algérie, dans une plantation fraîchement acquise. Il restera 32 ans sur le continent africain. Il apprit l'arabe rapidement et, deux ans plus tard, il fut employé comme traducteur par l'armée française en Afrique. Il devient sous-lieutenant de cavalerie dans la Garde Nationale d'Algérie de 1835 à 1839.

Il fut secrétaire fidèle et personnel d'Abdel Kader de 1836 jusqu'à 1840, date à laquelle la trêve a pris fin, renouant avec les hostilités entre l'armée de l'émir Abdel Kader et la France. À ce moment-là, la présence de Léon Roches dans le camp de l’émir n’était plus possible. 

Leon_Roches2

Le général Thomas-Robert Bugeaud lui demandera de négocier un cessez-le-feu avec Abd-el-Kader. Roches avait beaucoup de respect pour les chefs arabes.

Sous les recommandations de Bugeaud, Roches rejoignit le ministère des affaires étrangères en tant qu'interprète en 1845. En 1846, il devient secrétaire de la légation française à Tanger, au Maroc.

 

Trieste

Par nomination exceptionnelle, Roches devint consul de première classe à Trieste, où il acquit une solide expérience commerciale. Trois ans plus tard, il fut nommé consul à Tripoli. En 1855, il devint consul à Tunis. Il portait souvent des habits arabes et était réputé pour son habilité avec les armes, mais aussi en équitation.

 

Japon

Leon_Roches3

Le 7 octobre 1863, Roches fut nommé consul général de France à Edo, au Japon. Son grand rival était Harry Parkes. Le gouvernement français prit le parti du Shogunat Tokugawa, qui n'était plus très populaire après la restauration de Meiji.

Roches était un partisan de l'utilisation de la force contre les adversaires anti-étrangers du Shogunat. Il a approuvé le Bombardement de Shimonoseki en 1864.

Roches a aussi aidé dans la modernisation du Shogunat. Il a arrangé la construction d'une école franco-japonaise et a organisé la construction de l'arsenal naval de Yokosuka.

 

Ouvrages :

- Trente-deux ans à travers l'Islam (1832-1864) tome premier. Algérie. Abd-El-Kader. 1904. Hades 2017.
- Trente-deux ans à travers l'Islam (1832-1864) tome second. Mission à la Mecque. Le Maréchal Bugeaud en Afrique. 1904. Hades 2017.
- Dix ans à travers l'Islam. 1834 - 1844.

 

 


Affichage par page
Trier par

Trente-deux ans à travers l'Islam (1832-1864) tome 1

24,00 €
En stock
Expédition possible sous 3 à 8 jours
Poids du colis: 1 500 g

Trente-deux ans à travers l'Islam (1832-1864) tome 2

24,00 €
En stock
Expédition possible sous 3 à 8 jours
Poids du colis: 1 500 g

Nouveau Trente-deux ans à travers l'Islam (1832-1864) tome 1 & 2

39,00 €
48,00 €
En stock
Expédition possible sous 3 à 8 jours
Poids du colis: 3 000 g