Delaage, Henri

Delaage, Henri

 

Henri Delaage (1825-1882) est le petit-fils du célèbre chimiste Jean-Antoine Chaptal. Élevé dans l'Institution du Père Poiloux à Vaugirard, il en rapporte des idées mystiques qui n'ont fait qu'empirer !

Il embrasse d'abord la carrière de journaliste, puis occupe un poste au ministère de la Marine.

Passionné pour le magnétisme et toutes les manifestations soi-disant surnaturelles telles que le  spiritisme moderne. Il devient journaliste et occupera un poste de fonctionnaire au ministère de la Marine.

Il publie à partir de 1847 quelques essais relatifs à l'occultisme.

Ardent défenseur du magnétisme, dans lequel il voit un moyen de ramener les hommes de son époque à la foi, il se passionne pour l'occultisme.

Le 30 janvier 1855, il fait partie du convoi funéraire qui accompagne le corps de Gérard de Nerval, avec lequel il avait écrit Le Diable rouge : almanach cabalistique pour 1850.

Il meurt le 15 juillet 1882, rue Duphot à Paris.

 

Bibliographie :

Le sang du Christ, 1849.

Le monde occulte, 1850.

Perfectionnement physique de la race humaine, 1850.

Doctrine des sociétés secrètes, 1852, ré-éd. Hades 2017.

Le monde prophétique, 1853.

L'éternité dévoilée, 1854.

Les ressuscités,1855.

Le sommeil magnétique expliqué, 1856.

La science du vrai, 1862.


Affichage par page
Trier par

Doctrines des Sociétés Secrètes

12,50
En stock
Expédition sous 4 à 5 jours
Poids du colis: 200 g