La Symphonie Rouge

En stock
Expédition sous 4 à 5 jours

17,00
Poids du colis: 250 g


La Symphonie Rouge

Une radiographie de la Révolution

Josef Landowsky, Henry Makow (introduction)

 

Réédition revue et augmentée.

Ce document est l’extrait de l’interrogatoire de Christian Rakowsky, agent des banquiers « Rothschild », ambassadeur soviétique en Grande-Bretagne en 1923 et France en 1925. Arrêté dans la nuit du 28 janvier 1938 après avoir tenté de renverser Staline, il fut jugé lors des procès trotskistes pour haute trahison. L’accusé ayant fait clairement comprendre qu’il pouvait faire des révélations sur des sujets du plus haut intérêt, espérant que cela pourrait lui valoir la vie sauve, Staline avait alors commandé à l’un de ses agents de mener l’interrogatoire qui fut conduit en français. Le docteur Josef Landowsky (l’auteur du manuscrit) était présent aux fins de droguer Rakowsky en mettant dans son verre, à son insu, des pilules à effets euphorisants. Derrière la cloison, un magnétophone enregistrait la conversation. Le Dr Josef Landowsky eut ensuite à traduire l’interrogatoire en langue Russe et à en tirer deux exemplaires pour Staline. Secrètement, le docteur eut l’audace d’en faire une troisième copie carbone et de la cacher… La Symphonie Rouge (chapitre Radiographie de la Révolution de l'ouvrage Symphonie en Rouge Majeur) est la traduction de plusieurs cahiers retrouvés sur le corps du Docteur Landowsky, découvert mort sur le front de Leningrad au cours de la Seconde Guerre mondiale. Ce texte n’était pas censé devenir publique. Il révèle entre autres, comment Wall Street a financé le parti nazi, pourquoi la finance internationale a créé Hitler pour ensuite l’anéantir, quels étaient les réels objectifs du Communisme, dans quelle mesure la Franc-Maçonnerie opère sur la scène politique internationale… Certainement le document le plus troublant et le plus explosif de notre histoire moderne.

Extrait : «…Pour contrôler Staline, la finance internationale fut amenée à créer Hitler et le parti nazi. Notre but était de provoquer une guerre et Hitler était la guerre… Les nazis reçurent des millions de dollars envoyés par Wall Street, et des millions de marks de plusieurs financiers allemands par l’intermédiaire de Schacht Hjalmar (créateur du Rentenmark, président de la Reichsbank et ministre de l'Économie du Troisième Reich). Malheureusement pour les banquiers, Hitler s’est aussi montré rebelle. Il commença à faire imprimer sa propre monnaie ! Hitler était devenu une menace plus grande que Staline qui lui n’avait pas touché à la monnaie...».

 

Broché : 174 pages
Editeur : Hades éditions (août 2017)
Langue : Français
ISBN-10 : 9791092128X
ISBN-13 : 9791092128314
Dimensions du produit : 14,8 x 21 x 1,1 cm

 

 

Application

 

 

Plus d'informations sur le produit

catégorie de produit Google Médias > Livres

Nous vous recommandons aussi

Livre Jaune n°5
25,00
Poids du colis: 490 g
Livre jaune n°8
25,00
Poids du colis: 530 g
Livre jaune n°9
25,00
Poids du colis: 480 g
Pack "Livre jaune"
65,00
Poids du colis: 1 300 g
Adolf Hitler n'est pas mort à Berlin
30,00
Poids du colis: 350 g

Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi commandé

1984
18,00
Poids du colis: 350 g
Poids du colis: 430 g
Poids du colis: 230 g

Parcourir également ces catégories : Menu, Makow, Henry, Catalogue, Publications Ethos, Landowsky, Josef, Thématiques, Conspiration / sociétés secrètes